STIL research | CND Pantin

Après un long cycle de création sur l’identité et le vivre ailleurs, le prochain chantier de création de CUBe prendra appui sur le mouvement esthétique nommé « Jugendstil ». Avec projet de création, imaginé pour 6 artistes chorégraphiques et 2  musiciens au plateau, je souhaite me plonger dans le courant artistique assez méconnu nommé aussi Sezessionstil (à Vienne) ou Art Nouveau (en France). En réaction aux dérives de l’industrialisation forcenée et face à la reproduction sclérosante des codes du classicisme, ce mouvement s’est soudainement développé partout en Europe.

Research – Résidence augmentée au Centre national de la danse (CND) Pantin – projet 2017

Né à la fin du 19e siècle, ce courant a influencé tous les arts de l’époque (danse, musique, peinture, littérature et architecture) ; je m’intéresserai pour ma part à deux peintres et artistes incontournables de Vienne, ma ville natale: KLIMT et SCHIELE. Ils sont profondément liés l’un à l’autre, à la fois parce que tout les oppose et qu’en même temps ils sont complémentaires dans la forme et le fond : le Ying et Yang de l’âme autrichienne, en quelque sorte. Schiele disait d’ailleurs : « J’ai traversé Klimt pour devenir Schiele ». Une métaphore très forte à mon sens et très importante pour l’art de la danse. Ce courant a également été influencé par le Japon avec les estampes japonaises ukiyo-e, ses ornements, ses insectes, ses fleurs et ses couleurs.

Les revendications et occupations sous-jacentes de cette époque troublantes sont l’exotisme, l’érotisme, la sexualité, la banalité, l’excentricité du corps, sa représentation comme la censure du corps représenté.

STIL
Research – Résidence augmentée au Centre national de la danse (CND) Pantin – projet 2017
Du 8 au 19 FÉVRIER 2016