ANIMA | création 2022

ANIMA, interroge la confiance en soi en passant par le masculin et le féminin, le genre, la binarité, la liberté de s’emparerdes codes et symboles avec risque et brio pour impulser une nouvelle ère. C’est la mise en lumière de l’identité et le cheminement parfois confus et complexe d’un adolescent qui découvre sa singularité ; Le désaccord pouvant exister entre son corps, ses désirs, son image et ses sentiments profonds. La jeune génération interroge la notion de genre et les non binarités homme-femme, ANIMA pose ces corps en question au plateau, entre esthétique manga, figures non-genrés, et musique live. Nous vivons une véritable révolution où chacun devient de plus en plus libre de s’autonomiser avec son identité de genre et de s’affranchir les codes féminin ou masculin.
Une manière, aussi, de remettre en cause les injonctions sociales liées à chaque genre.s

Quelle libération est possible ?

L’ambition de nous rapprocher d’une certaine liberté du genre pour soit affirmer le genre homme / femme avec ses codes ou au contraire le gommer, s’en extraire et ainsi appuyer un coté hybride et non convenu pour « essayer » des identités singulières.

Les réseaux sociaux ont ainsi permis une explosion de témoignages et identifications possibles.
Une recherche approfondie doit se faire pour récolter des récits ou témoignages pour encrer notre récit dans des réalités multiples.

AMBITION & PROCESSUS

Avec ANIMA l’ ambition est de mettre en mouvement des personnages à la fois des femmes et des hommes, puis ni l’un ou l’autre, pour évoluer vers une étrangeté dans le récit scénique et cheminer vers une écriture contemporaine fictive au plateau qui se situe entre la performance de la transformation et l’ écriture scénique rythmique en danse contemporaine.

Elaborer des personnages pour un futur récit d’une pièce chorégraphique dont le contenu devrait rester polymorphe. (Incarnation de plusieurs écritures et influences).

Avec la recherche ANIMA, questionner nos identités, nos mouvements genrés ou non-genrés et l’influence et la liberté de l’univers du Manga, comme une façon de redéfinir un rapport à la théâtralité.

La théâtralité d’un corps, en tant que tel et sa présence dans un espace de représentation au service d’une écriture contemporaine a toujours été au coeur de mes préoccupations en tant qu’artiste créateur, et restera un sujet central au sein de mon parcours et de ma recherche artistique menée au sein de CUBe.

C’est aussi une réflexion sur le travail des émotions et la traduction de celles-ci par le corps.

Revenir sur une pratique avec un fort intérêt pour la théâtralité et l’expressivité du corps.

Comment mettre en perspectives ces différents travaux, visions, pratiques, qui ont questionné le potentiel d’expression du corps et qui ont valorisé la présence des acteurs ?

Le point d’honneur sera mis sur un jeu physique, organique, et non pas psychologique, à l’image de la méthode de Stanislavski et de sa construction du personnage, ou encore, celle, très proche, de l’Actors Studio de Lee Strasberg.

save the date

Création le 4 novembre 2022 au Théâtre de l’Olivier à Istres, scènes et cinés.

Calendrier de production

Septembre 2021
5 jours de laboratoire de recherche et rencontre des artistes
Novembre 2021
5 jours de laboratoire de recherche à la Maison de la danse de Istres
Janvier 2022
18 au 23 janvier – résidence à la Maison de la danse de Istres
Février 2022
7 au 11 février – résidence au Théâtre du Jeu de Paume à Aix-en-Provence
Mars 2022
7 au 11 mars – résidence à La Pratique à Vatan
Avril 2022
12 au 16 avril
résidence au Théâtre de l’Olivier à Istres:
Mai 2022
2 au 12 mai – résidence aux Clayes-sous-Bois avec la Commanderie de St Quentin en Yvelines.
Juin 2022
1 semaine à Micadanses Paris (en cours)
Septembre 2022
29 août au 7 septembre – 10 jours à KLAP Maison pour la danse
8 au 14 septembre – 6 jours résidence technique Théâtre Liberté scène nationale de Toulon
Octobre 2022
23 au 27 octobre – résidence au 3CL Luxembourg
Novembre 2022
27 octobre au 3 novembre – Finalisation au Théâtre de l’Olivier Istres

Conception et chorégraphie
Christian UBL en collaboration
avec les interprètes
Martin Mauriès, May-Li Renard, Mathieu Jedrazak, Fabrice Cattalano
Musique et fabrication masques
Fabrice Cattalano
Chant
Mathieu Jedrazak
Scénographie
Claudine Bertomeu
regard sur la dramaturgie, narration
Mathieu Jedrazak
Conception costumes
Pierre Canitrot
Création lumières
Jean-Bastien Nehr
Administration , Production & Développement
Fabien Le Priol et Thomas Godlewski pour CUBe

production | CUBe association

Coproduction | réseau TRIBU (Théâtre de l’Olivier, Théâtre de Grasse, Théâtre en Dracénies, Théâtre Durance, Théâtre du Jeu de Paume, Théâtre Massalia, Le Pôle), la Maison de la Danse et la ville d’Istres dans le cadre de l’artiste associé au Pôle d’Expérimentation Chorégraphique , La Commanderie de St Quentin-en-Yvelines, Châteauvallon-Liberté scène nationale, KLAP Maison pour la danse

Résidences | 3CL Luxembourg, , Klap maison pour la danse à Marseille, Châteauvallon-liberté scène nationale, Micadanses, La Pratique à Vatan, La ville des Clayes-sous-Bois.

Soutiens | DRAC PACA conventionnement 2020-2022, Ville de Marseille, Région Sud PACA, Département des Bouches-du-Rhône,
Forum Autrichien à Paris

CUBe est un projet chorégraphique subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur , le Conseil Régional PACA,le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille, la Ville d’Istres.CUBe – Christian UBL est soutenu par le Forum Culturel Autrichien à Paris.